Notre-Dame brûle

Au point zéro des routes de France une Eglise brûle, le monde entier regarde et s’en émeut. Le milliardaires ont la larme à l’oeil devant ce patrimoine qui part en fumée. Plus loin sur ces mêmes routes pendant des mois certains ont cherché à être vus en portant des gilets fluorescents. Mais le destin de ces hommes et femmes aux contrats précaires et aux salaires de misère n’arrive pas à toucher le coeur de ceux qui les gouvernent. Cet hiver ils n’avaient parfois rien à brûler dans leurs cheminées et demain ils n’auront sûrement pas d’oeufs à chercher dans leurs jardins. Dans notre monde de l’image, la charité des puissants doit se voir sur écran géant. Hélas il n’y a pas de publicité pour la solidarité, ni d’exonération fiscale pour la fraternité. On salue les millions donnés pour une charpente mais l’on ne s’offusque pas des écarts de salaires qui font que certains n’ont pas même de toit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.